fbpx

Les règles de jeu du badminton


1. Terrain et équipement

A. Le terrain de badminton est un rectangle dont les contours sont marqués par des lignes larges de 4 cm.

B. Les lignes du terrain doivent être bien visibles. Elles sont soit de couleur jaune ou blanche.

C. La hauteur des poteaux a une hauteur de 1,55 mètres. Ils doivent être robustes et verticaux et servent à garder le filet tendu comme décrit dans la règle 1. G. Supports ainsi que poteaux sont placés à l’extérieur du terrain.

D. Les poteaux sont positionnés sur les lignes latérales extérieures afin que le terrain soit praticable en simple et en double.

E. Le filet est fabriqué avec une fine corde de couleur sombre. Son épaisseur est régulière et les mailles mesurent de quinze à vingt mm.

F. La partie supérieure du filet est bordé avec une bande de couleur blanche pliée en 2 sur un câble ou une corde.

G. La partie haute du filet est située à 1,524 mètre au dessus du sol en son centre. Au niveau des poteaux, la partie supérieure du filet est positionnée à 1,55 mètre du sol.

H. Aucun n’espace entre les poteaux et le filet il est possible d’attacher les bords latéraux du filet aux poteaux avec une corde.

Lire aussi : comprendre les classements du badminton

2. Le volant en plume au badminton

A. Le volant est constitué de seize plumes dans sa partie basse (hors bouchon).

B. Les plumes ont une longueur comprise entre 62 m et 70 mm.

C. À l’extrémité de la base du volant, les plumes forment un cercle dont le diamètre est compris entre 58 mm et 68 mm.

D. Les plumes sont attachées entre elles à l’aide d’un fil solide et approprié.

E. La base du volant de badminton a un diamètre compris entre 25 et 28 mm et doit être de forme ronde.

F. Le volant en plume pèse entre 4,74 grammes et 5,50 grammes.

3. Le volant en synthétique

A. Les plumes d’oie ou de canard sont remplacées par des plumes synthétiques.

B. La base est en conformité avec la règle 2 .E.

C. La taille du volant synthétique et son poids sont identiques à un volant en plume naturelle avec une tolérance de 10 % pour les deux mesures.

4. Le tirage au sort

A. Avant le début de la rencontre est organisée un tirage au sort. Le vainqueur choisit entre la règle 4.B et 4.C.

B. Prendre le service ou choisir de recevoir.

C. Choisir le camp / le côté.

D. Le perdant doit choisir parmi les possibilités qui restent.

5. Le score

A. Un match de badminton se joue en 2 sets gagnants.

B. Le set est gagné par le joueur qui atteint 21points.

C. Le joueur qui remporte l’échange, score un point.

D. Lorsque le score est de 20 points à 20 points, le set est gagné par le joueur qui réalise en premier une différence de deux points.

E. Lorsque le score est de 29 à 29, le set est gagné par le joueur qui atteint le 30ème point.

F. Le joueur qui remporte le set sert en premier lors du prochain set.

6. Le changement de camp/côté

A. Les joueurs permutent de côté :

A. En fin de 1er set.

B. En fin de 2ème et de 3ème set si besoin.

C. Au 3ème set au onzième point.

7. Le service

A. Le service est validé lorsqu’ aucun joueur ne le retarde abusément.

B. Le service est validé si le serveur et le receveur sont positionnés dans la zone de service.

C. Le service est joué en diagonale.

D. Le receveur et le serveur doivent avoir une partie des pieds en contact avec le sol. Au lancement du service.

E. La raquette du joueur qui sert doit frapper la base du volant en premier.

F. Le volant doit être totalement en dessous de la taille au moment où la raquette le frappe.

G. Le manche de la raquette est orienté vers le bas lors de la frappe de service.

H. Le service ne peut être validé si le receveur n’est pas prêt. Si le receveur tente de renvoyer le volant il est automatiquement considéré comme prêt.

8. Le simple au badminton

A. Les badistes doivent servir et recevoir dans la zone de service droite si le score a un chiffre pair ou zéro.

B. Les joueurs reçoivent et servent le service dans la zone service à gauche si le score du joueur qui sert est un chiffre impair.

C. Le volant est frappé par le receveur et par le serveur à partir de tous les endroits de l’aire de jeu de manière alternative jusqu’ à ce que le volant touche le sol.

D. Si le joueur qui sert emporte l’échange, il score un point et continue à servir en changeant de côté de zone de service.

E. Si c’est le receveur qui gagne l’échange, il score un point. Il devient le serveur au prochain point.

9. Le double au badminton

A. Le joueur qui sert se place dans la zone de service à droite si le score côté serveur est un chiffre pair ou égale à zéro.

B. Le joueur qui sert se positionne à gauche de la zone de service si le score côté serveur est égal à zéro ou bien si c’est un chiffre impair.

C. Le joueur receveur qui a pris le dernier service reste dans la zone d’où il a servi.

D. Les joueurs continuent à servir dans la même zone de service jusqu’à ils remportent un point.

E. Aucun des deux joueurs ne peut servir ou recevoir avant que ce ne soit son tour.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *